Du changement !  

 Du changement !  

 Du changement !  

 Du changement !  

 Du changement !  

 Du changement !  

 2021, Pensez global
 

 2021, Pensez global
 

 2021, Pensez global
 

McLuhan

The Medium is the message

On doit à Marshal McLuhan, sociologue Philosophe et théoricien de la communication, l’expression “the medium is the message”. Cette dernière expression apparaît dans son célèbre ouvrage  [Understanding Media : The Extensions of Man/Pour comprendre les médias : les prolongements technologiques de l’homme]. Elle a été traduite en français pas “le message, c’est le médium”. Il cherche à démontrer que le médium, est plus que le contenu lui-même. La surabondance des réseaux sociaux, les algorithmes qui structurent la diffusion des messages ont validé la théorie de McLuhan. Les médiums ont pris le pas sur les messages et impactes trop nos sociétés. Il est temps de reprendre le contrôle !

Définir
un médium

Le message induit un changement dans les relations et activités humaines. Pour illustrer cette idée, on peut prendre l’exemple des messages sur les réseaux de Donald Trump. Ce ne sont pas les histoires qu’ils relatent en elles-mêmes mais l’effet que cela peut avoir sur leur audience, comme l’instauration d’un climat de peur et de colère. Il n’y a pas de message s'il n'y a aucune réaction, si aucun changement n’en découle. Le médium, est un prolongement de notre corps qui nous permet d’en étendre les limites. Il y a différents médias. Par exemple la parole, l’écriture, l’image, l’électricité et différents canaux de diffusions de ces mediums. Pour McLuhan, la lumière par exemple, en tant que telle est un médium sans message tant qu’elle n’est pas utilisée pour illuminer une publicité. McLuhan définit le médium comme l'élément qui peut donner, entrainer un changement. Toute innovation, invention ou technologie est ainsi potentiellement un médium.

Appréhender
le sens

De ce constat, l’expression “le message, c’est le médium” signifie que c’est le médium qui a des effets par lui-même et pas tant le contenu. Les effets du médium proviennent principalement du changement d’échelle qu’il implique et des nouvelles relations qu’il crée. Le médium affecte la perception. Il est une extension de nos sens et change leurs rapports. Dorénavant, les médias déterminent la personnalité de nos sociétés et nos comportements. McLuhan utilise l’exemple du chemin de fer pour illustrer cela. Le chemin de fer, n’a pas créé le mouvement ou le transport, peu importe ce qu’il transportait, il a accéléré et amplifié les échanges, créé de nouvelles villes, de nouveaux modes de travail et de nouvelles opportunités économiques.

Mesurer
l’impact

C'est en déterminant l'impact d'un médium qu'il est possible de déterminer sa nature et ses caractéristiques. Dans la plupart des cas, le contenu du médium nous aveugle et nous empêche aussi de voir plus loin, c’est-à-dire ses effets. C’est pourquoi McLuhan insiste sur la nécessité de voir que “le message, c’est le médium”. Ainsi, nous pouvons repérer un nouveau médium dès les premiers effets sensibles car nous savons que tout changement est l’effet d’un médium. Cette approche permet d’appréhender ce nouveau médium avant qu’il ne transforme totalement la société et donc d’anticiper d’éventuels effets jugés négatifs.

Vous ouvrez-les yeux… Couplés aux algorithmes, les messages deviennent la vérité, les fils d’actualité des réseaux sociaux sont les nouveaux JT et vous confortent dans vos idées et vous enferment dans un dogme orwellien. Sortez de 1984 en utilisant la partie gauche de notre message.

Un medium en particulier ?  

Un medium en particulier ?  

Un medium en particulier ?  

Vous vous interrogez sur un medium ?

Noon Collective