Comment l’éco-responsabilité peut être un levier de développement ?

Souvent perçu comme une contrainte ou une pression financière supplémentaire, la mise en place d’une stratégie de RSE et d’une démarche éco-responsable est l’opportunité d’activer 3 leviers essentiels pour le développement de votre entreprise :

  • le recrutement de collaborateurs plus performants
  • la réalisation d’économies de fonctionnement 
  • l’opportunité d’attirer des clients de plus en plus sensibles à ces sujets 
  • Temps de lecture estimé à 10 min

    Quelques chiffres :

    En France en 2018, près de deux tiers (65 %) des consommateurs choisissent d’acheter ou de boycotter une marque en fonction de ses prises de position.

    55 % des collaborateurs disent que l’engagement social ou environnemental d’une entreprise est un critère plus important que le salaire. Un nombre qui atteint 76 % chez les millennials. Ce sont 15 points de plus que l’année précédente et surtout, ça ne concerne pas qu’une élite éclairée : la tendance se confirme parmi toutes les classes d’âge et de revenus. 

    Vous êtes convaincus ou vous avez déjà mis en place ces démarches ? Il est temps de communiquer sur vos actions vertueuses à vos collaborateurs, partenaires commerciaux et clients. 

    Mais comment faire ? On vous explique !

    1- La conception et la fabrication de vos supports de communication sont à prendre en compte

    Pensez long terme, évitez l’obsolescence en optimisant la quantité et le besoins des supports. Orientez vous vers des fabricants partageant les mêmes valeurs (imprimeur certifié Imprim’Vert par exemple). Privilégiez les supports issus de matières recyclés certifié FSC & PEFC ( Forêts gérées durablement) imprimés avec des encre 100 % végétales.

    Il est possible de concevoir des supports qui utilisent le moins de ressources possibles. Enfin, vous pouvez faire réaliser vos outils de communication dans différentes entreprises locales pour limiter l’impact carbone causé par le transport. De plus en plus d’imprimeries, on fait le pas et ils proposent des solutions certifiées.

    Coté, numérique, la création de vos contenus de communication sur votre site internet, vos réseaux sociaux, vos applications mobiles et vos applications ont un bilan carbone désastreux et il est temps de s’en préoccuper. Pour référence, le visionnage annuel de vidéos YouTube émet autant de CO² qu’une ville de petite taille.

    En 2016, les visionnages de vidéos YouTube ont émis plus de 11,3 millions de tonnes de CO² dans l’atmosphère. Il est possible d’optimiser les contenus multimédia pour les alléger. De plus en plus de développeurs optimisent le code des sites internet, applications mobiles et logiciels pour les rendre moins énergivores.

    De plus en plus d’agences de communication et marketing sont sensibilisées à cette démarche. Certaines décident de ne favoriser que des projets pour des entreprises qui sont proactives dans ces domaines. (NooN-collective par exemple) 

    Ils vous conseilleront sur la meilleure façon de communiquer sur vos actions et vous aideront à concevoir des outils de communication plus durable.

    2 - Nouez des partenariats durables et locaux

    Et si vous trouviez les partenaires parfait juste à côté de chez vous ? Ouvrez les yeux, nos villes ont du talent ! La crise du COVID, a fait apparaître beaucoup d’initiatives locales et de cohésion entrepreneuriale. Les entreprises qui se soutiennent mutuellement sont plus résiliantes. En respectant vos engagements, en payant au comptant les commandes, en mettant en avant vos partenaires et leur permettre de se développer.

    Il est temps de développer des synergies vertueuses.

    3 - Mettez en valeur votre engagement

    Le plus simple est de dresser une liste de vos actions, vos certifications et vos chartes d’engagement… Votre agence de communication sera en mesure d’organiser toutes ces informations pour les transformer en plan de communication et potentialiser le résultat. 

    Les réseaux sociaux sont une bonne opportunité pour engager le dialogue et l’échange. C’est aussi l’opportunité de récupérer de nouvelles idées d’optimisation de vos actions écologiques et peut aussi  renforcer la crédibilité de vos actions. Ce qui nous amène au dernier point… La transparence.

    3 - De la transparence avant tout

    Comme le greenwashing, le RSE washing existe. 

    70 % des entreprises sont conscientes qu’elles doivent devenir sociétales, mais seulement 30 % des organisations ont mis en œuvre de réelles actions. Ne parlons même pas des entreprises qui pensent que c’est une tendance et mettent en place une communication prônant leurs vertus sans actions concrètes. Certains vont changer la couleur de leur logo pour leur donner une notion plus “verte” vous savez à qui je pense… 

    Vos actes doivent être en phase avec votre parole. La transparence est le mot clef, il est important de communiquer sur vos actions objectivement. Tout le monde ne devient pas une référence du jour au lendemain. Montrez l’évolution de votre démarche écologique avec un constat de départ, des explications factuelles et un résultat qui peut être facilement vérifié facilement par tout le monde.

    Attention, l’information se trouve sur internet et les consommateurs sont de plus en plus informés. En quelques année ils sont devenus des consom’acteurs et n’hésitent plus à boycotter une marque qui leur apparaît comme mensongère. Un exemple ? Volkswagen et le diesel gate.

    N'hésitez pas à donner la parole à celles et ceux qui bénéficient directement de vos actions et ainsi créer des ambassadeurs et une communauté qui vous soutient.